fbpx

Les étoiles Michelin

Parler de restauration à Logroño c’est aussi spontané que de manger. Cela s’explique par la quantité et la qualité de l’offre dans la capitale de La Rioja. il y a des restaurants où la tradition et une bonne assiette de ragoût de haricots rouges est le minimum que l’on attend sur la table pour se ressourcer le corps et l’esprit. Nous trouvons aussi des établissements où la touche contemporaine cherche à surprendre le convive. Et enfin, il nous reste les bodegas, ou caves, qui voulaient être des restaurants et qui ont fini par avoir un pied dans chaque monde.

Le choix entre tant de restaurants et de rôtisseries est toujours difficile, bien que dans le cas de la capitale de La Rioja la garantie du succès soit considérée comme acquise, quel que soit notre choix. Mais comme on dit que les étoiles Michelin donnent du prestige, nous devons rappeler qu’à Logroño il y a également deux établissements consolidés dans le firmament culinaire. D’un côté, le Íkaro, où les chefs Iñaki Murúa et Carolina Sánchez présentent tout ce que le premier a appris à l’Azurmendi de Larrabetzu et la seconde dans le Central à Lima et au Celler de Can Roca de Gérone, et tous deux au très réputé Basque Culinary Center. De leur cuisine de fusion basque,de la Rioja, et équatorienne il en résulte des plats délicieux comme les cardons à la carbonara avec de la moelle de légumes marinés. Et en restant sur l’exotique, l’autre lieu de Logroño également étoilé par le guide français est le Kiro Sushi, un nom qui nous informe que cette étoile viendra de l’Orient. Il s’agit en fait d’un bar de cuisine japonaise qui ne peut accueillir que dix convives, dans lequel le chef Félix Jiménez prépare de succulents nigiris. La critique le classe comme l’un des meilleurs restaurants nippons de toute l’Espagne.