fbpx
Pont de pierre de Logroño dans la vieille ville

Un pont à Logroño

Partagez sur les médias sociaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

La capitale de La Rioja offre une grande variété d’activités pour tous les publics pour profiter du Pont de décembre en mettant l’accent sur la commémoration du 500e anniversaire de son siège par les troupes françaises en 1521

San Francisco est connue pour le Golden Gate, à Londres il y a le Tower Bridge et à Florence on trouve le Ponte Vecchio. Quant à nous, nous avons le Puente de la Inmaculada, qui est moins impressionnant mais qui fait toujours plaisir. De nombreuses possibilités permettent de profiter de ces jours fériés du 6 au 8 décembre. Certains choisissent de faire une escapade à la campagne, d’autres préfèrent pratiquer du sport et profiter de l’ouverture de la saison de ski et d’autres encore optent pour le tourisme culturel.

Mais, pourquoi choisir quand on peut tout avoir ?
Pendant ces dates, Logroño offre une infinité de possibilités destinées à satisfaire tous les publics : les couples, les groupes d’amis, les voyageurs seuls, les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques et même les curieux étrangers à toute mystique. Que vous fassiez ou non le pèlerinage qui mène à la capitale de la Galice, il est indéniable qu’avec du pain et du vin on va plus loin. C’est pourquoi La Rioja, région viticole par excellence, est toujours un bon endroit pour s’arrêter, que ce soit pour visiter des caves ou rester dans le centre-ville, dans la Senda de los Elefantes ou la Ruavieja, et déguster les produits qui y sont élaborés.

En tant qu’œnopole, Logroño est un endroit où le vin est bien plus qu’une simple boisson. Ici, le vin vous fera vivre une expérience qui éveillera vos cinq sens. Pour cela, il suffit d’acheter un ticket pour le Campo Viejo Wine Bus qui, jusqu’au 12 décembre, permet à ses détenteurs de découvrir les secrets de la production de la boisson la plus exquise avec des vues imprenables sur les 54 hectares de vignes qui poussent sur les terres fertiles des rives de l’Èbre.

La visite a lieu les samedis et dimanches matin. Ainsi, il vous restera tout l’après-midi pour faire d’autres activités. Vous pouvez par exemple visiter la nouvelle exposition intitulée « El camino del vino » (le chemin du vin). Présentée au Calado de San Gregorio et à l’Espacio Lagares, enfin rouverts au public, il s’agit d’un voyage didactique qui montre aux visiteurs les liens étroits qui existent entre le vin et l’histoire de la ville.

Mais l’offre historiographique de Logroño ne s’arrête pas là. En 2021, on commémore le 500e anniversaire d’un des épisodes les plus durs et héroïques de l’histoire de cette ville. Il s’agit du siège de 1521, un événement qui s’inscrit dans le cadre de la guerre qui opposa deux des monarques les plus puissants d’Europe : l’empereur Charles Quint et François Ier. Dans ce contexte, alors que l’épicentre de la guerre était dans une Italie divisée, Logroño fut assiégée par les troupes françaises, une opération qui dura jusqu’au 11 juin, jour de la Saint-Barnabé. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui ce saint est le patron de la ville et que cette date est la plus importante des fêtes locales.

Les envahisseurs furent vaincus grâce à la cohésion du peuple de Logroño et, 500 ans plus tard, les habitants de la ville ont créé un défilé théâtralisé intitulé « 1521 con nocturnidad y alevosía » (1521, de nuit et avec préméditation) pour commémorer ce fait historique. Il s’agit d’un spectacle destiné aux familles et prévu jusqu’au 19 décembre, qui met en scène les événements d’une manière amusante avec des personnages comme Navarrete le muet ou Gumersindo, confrère de l’ermitage de San Gregorio, et même un mystérieux personnage venu du futur. Apprentissage et plaisir vont de pair dans cette de visite guidée qui vise à prouver qu’apprendre et s’amuser sont deux verbes parfaitement compatibles.

Dans le même style, mais pour les adultes cette fois-ci, le Calado de la Calle Ruavieja accueille le spectacle « La Galana », les 3, 4 et 7 décembre. S’inscrivant dans le programme orchestré par la Mairie à l’occasion du 500e anniversaire de ce siège historique, ces événements mettent en avant le rôle des tavernes durant les faits en articulant un récit agrémenté par de la musique, de la danse et du vin.
En plus des événements prévus pour cette année, on trouve à La Rioja d’autres événements à potentiel touristique qui résistent admirablement au passage du temps. Pour assister à certains d’entre eux, il faut se lancer dans une petite route qui passe par les villages des alentours de la capitale. À seulement 15 km de Logroño, on trouve Sorzano, un petit village d’à peine plus de 200 habitants qui abrite une crèche mécanique qui vaut la visite. C’est l’œuvre de José Miguel Rubio, un curé très habile qui, dans son temps libre, s’est consacré à recycler la machinerie d’appareils désuets pour fabriquer les plus de 600 santons qui composent cette crèche.

Un peu plus loin, il y a Alcanadre, une commune connue pour sa crèche vivante animée par les habitants du village depuis 50 ans. Toutefois, pour la voir il faut visiter La Rioja après le Pont de la Constitution (6-8 décembre). Mais ne vous en faites pas, puisque vous avez quitté Logroño, profitez-en pour faire du sport, du ski plus particulièrement. Car si les dates du pont ne permettent pas de voir la crèche vivante, rien ne vous empêche de profiter de l’ouverture de la station de Valdezcaray, un lieu idéal pour inaugurer la saison de ski avec 23 pistes, 3 altitudes et 112 canons où tout est prévu pour que vous puissiez vous amuser.
De retour à Logroño, s’il vous reste de l’énergie, vous pouvez faire le tour « Mirar muy de cerca » (Un regard de près) qui, à travers le concept de la route-jeu vise à faire découvrir aux participants certains détails de la ville qui passent souvent inaperçus aux yeux des passants. Car le jeu a toujours été une bonne façon de connaître ce qui nous entoure, de découvrir et de s’épanouir. Une chose est sûre, le meilleur moyen de jouir de la seule ville au monde qui a une place dédiée au jeu de l’oie est par le jeu.

Ce qui vous intéresse

Un demi-siècle après sa mort, nous suivons les traces d’un grand mathématicien nommé Julio Rey Pastor dans les rues de la ville où il est né.
Le site de Monte Cantabria renferme encore de nombreux mystères qui restent à élucider, des pièces du puzzle de l’histoire de Logroño qui oscillent entre mythe et réalité.
Sur la façade d’un mur situé entre las calles Laruel y Bretón de los Herreros, une grande peinture y figure et rend un hommage bien mérité à l’écrivaine et activiste María de la O Lejárraga, l’un des personnages les plus méconnus et les plus fascinants de La Rioja.
Par son histoire, sa nature, sa diversité, son accessibilité et, pourquoi pas par sa taille, Logroño et ses alentours sont la destination idéale pour passer quelques jours en famille.
Comme chaque étape du Chemin de Compostelle digne de ce nom, la capitale de la Rioja possède des églises qui valent une visite. Dans cet article, nous vous proposons une visite dans le centre historique de la ville en passant par ses cinq églises les plus connues.
Déjà avant sa fondation, la capitale de la Rioja était un lieu de passage où l’histoire s’est arrêtée plus d’une fois.